Acheter du vin auprès du viticulteur

champagne direct producteur

La viticulture est profondément enracinée dans la terre et acheter auprès d’un producteur est l’occasion de faire des recherches et d’apprendre à connaître non seulement le vin, mais aussi le lieu et les personnes qui le produisent.

Intérêt culturel

Une grande partie de la production de vin, notamment les vins DOC et DOCG, ne correspond pas au modèle industriel. Ce n’est pas parce que la culture ou la vinification en soi exclut l’utilisation de technologies modernes, mais parce que les producteurs de champagne veulent souligner la spécificité de leur produit. La dégustation a également une dimension culturelle qui explore les différentes manières d’interagir avec le vin. D’autre part, le paysage et l’histoire de la région viticole incitent également au « voyage de découverte ». En outre, visiter une région viticole pour acquérir à un champagne direct producteur, c’est pénétrer dans le lieu où naît le vin. C’est mémoriser sans effort la géographie, l’emplacement des vignobles, les sites, l’architecture et les méthodes de vinification. Il s’agit avant tout de rencontrer les vignerons et de déguster leurs produits. Les producteurs expliqueront leurs intentions, justifieront leurs choix, et bien évidemment, vanteront la qualité de leurs vins.

Dégustation chez le producteur

La dégustation proposée par le producteur se déroule intelligemment, avec la règle selon laquelle « un nouveau vin proposé ne doit pas faire regretter le précédent ». Il est clair que les producteurs connaissent leurs champagnes et qu’il n’y a pas d’erreur. Cette progression conduit inévitablement aux meilleurs vins, mais aussi, effectivement aux plus chers. Il convient de savoir résister. Et comme l’ambiance dans la cave est sympathique, il faut faire attention soi-même. Néanmoins, comme chacun sait, les résultats de la dégustation sont subjectifs, pour ne pas dire « aveugles ». Même ceux qui aiment associer le vin aux produits locaux doivent éviter de consommer les offrandes occasionnelles telles que le fromage ou les fruits secs. Ces derniers, en raison de leur astringence naturelle, ont le pouvoir d’effacer, ou du moins de dissimuler, les défauts du champagne.

Il est donc entendu que les vignerons et les amateurs de vin (c’est-à-dire les vendeurs et les acheteurs) n’ont pas le même objectif, et que chacun doit jouer son rôle. Cette explication minutieuse vous convaincra qu’il n’y a pas de meilleure école ni de meilleure occasion d’apprendre le vin que de le déguster sur place. Il vous donne également l’occasion de découvrir des vins qui ne sont pas distribués par les circuits commerciaux normaux. Un autre point est que les dégustations chez les producteurs sont souvent gratuites. Évitez d’en abuser, car cela représente un coût important pour le producteur et ce dernier n’ouvrira pas les vieilles bouteilles pour vous.

Prix d’achat

Les prix pratiqués directement par les producteurs sont généralement intéressants, car ils évitent les intermédiaires. Toutefois, il existe des exceptions. Si le vin est également vendu dans de grands magasins de détail, vous pouvez payer plus cher chez le producteur. Dans d’autres cas, les producteurs peuvent fixer des prix plus élevés que le prix final du marché afin de ne pas nuire à leurs principaux clients, les détaillants locaux. Enfin, certains grands fabricants de produits de marque ne vendent pas directement aux particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *